Le carnet de François Miquet-Marty

Stratégie d'entreprise

Logo LCI

08.09.16

Replay de l'émission "24 heures en question" présentée par Yves Calvi, avec François Miquet-Marty comme invité : Moi, démocrate et candidat

Il n'a pas encore annoncé sa candidature, mais c'est clairement un discours de campagne que nous a proposé François Hollande. Confronté aux sondages, le Président de la République se met en marche : République, laïcité, et surtout démocratie au coeur d'un discours où il a décrit une France en lutte contre le terrorisme. Les Français peuvent-ils le voir comme le garant de la paix sociale ?

Débat avec François Miquet-Marty, président de Viavoice, Raphaëlle Bacqué, grand reporter au Monde, Carl Meeus, rédacteur en chef au Figaro Magazine, et Olivier Auguste, rédacteur en chef adjoint de L'Opinion.

FMM sur LCI

24 heures en question, du jeudi 8 septembre 2016, présenté par Yves Calvi sur LCI

BFMB

05.09.16

Replay de l'émission "Les décodeurs de l'éco" présentée par Fabrice Lundy avec François Miquet-Marty comme invité : Les affaires Cahuzac et Bygmalion.

Le parquet de Paris a demandé, le 30 août dernier, le renvoi en correctionnelle de Nicolas Sarkozy et des treize autres mis en examen pour leur participation présumée à l'affaire "Bygmalion". Il appartient maintenant aux juges d'instruction de suivre ou non ces réquisitions. Par ailleurs, Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du Budget, a comparu pour la première fois le 5 septembre au tribunal correctionnel de Paris pour "fraude fiscale" et "blanchiment".

Débat avec François Miquet-Marty, président de Viavoice. Charles Prats, magistrat spécialiste de la lutte contre la fraude. Patrick Coquidé, éditorialiste BFM Business. Et Daniel Lebègue, président de Transparency international France.

Les Décodeurs de l'éco, du lundi 5 septembre 2016, présenté par Fabrice Lundy, sur BFM Business.

Logo LCI

30.08.16

Replay de l'émission "24 heures en question" présentée par Yves Calvi, avec François Miquet-Marty comme invité : Macron quitte la gauche

Après des mois de rumeurs de départ, Emmanuel Macron a présenté mardi sa démission "pour se consacrer entièrement à son mouvement politique", En Marche ! Démissionnaire pour être "libre", mais pas encore candidat à l'élection présidentielle de 2017. Pourtant, tout porte à croire qu'il s'y prépare. Les invités de "24 heures en questions" ont noté quatre indices qui plaident en en ce sens.

Avec Françoise Fressoz, journaliste au Monde, Jean Garrigues, historien, membre du Comité d'histoire parlementaire et politique, Elie Cohen, économiste et François Miquet-Marty, président de Viavoice

FMM sur LCI

24 heures en question, du mardi 30 août 2016, présenté par Yves Calvi sur LCI

HuffingtonPost

20.08.16

Tribune de François Miquet-Marty et Arnaud Zegierman, dans le Huffington Post : Penser le long terme, une urgence de court terme

La France aurait-elle perdu le sens de son avenir lointain, l'imaginaire pour son propre devenir, ses visions et ambitions stratégiques ? La question se pose dans la mesure où notre pays paraît désormais subir les mutations majeures, sans chercher à s'en emparer. Qu'avons-nous préparé ces dernières années pour notre avenir ? Quel est notre dernier grand projet qui offre à chacun la possibilité de se projeter en direction d'un avenir d'espoir ? Qui peut citer de grands discours mêlant véritable projet politique, sociétal, économique et technologique, suivi d'actions concrètes et d'effets mesurables à long terme, à l'instar de celui d'Al Gore sur les autoroutes de l'information il y 25 ans, du projet européen d'après-guerre ou de tout autre grand dessein ? Tout se passe comme si, ces dernières années, la France n'avait été que sur la défensive. Gestionnaire et non plus visionnaire. Limiter au mieux le poids des difficultés à court terme sans chercher à construire le long terme. L'éloge actuel du court terme, ces "moyens sans fins" selon le mot de Georgio Agamben, l'absence de visions ou de desseins proposés, ne procèdent pas uniquement d'une "défaite de la pensée". Le goût de l'immédiat constitue également un refuge face aux perspectives lointaines auxquelles la France est exposée, qui apparaissent volontiers comme des contraintes et des motifs d'inquiétudes. Or, c'est bien sur cela que nous souhaiterions interpeller. Notre pays gagnerait désormais à mener une réflexion de fond qui s'inscrit au moins sur trois axes : politique, sociétal et entrepreneurial.

The Guardian

19.08.16

Retrouvez l'interview et les analyses de François Miquet-Marty dans The Guardian à propos du come-back de Nicolas Sarkozy pour les Présidentielles de 2017... et les Primaires de novembre 2016 avec son duel supposé contre l'ancien Premier ministre Alain Juppé.

Sous-catégories