Le carnet de François Miquet-Marty

Stratégie d'entreprise

09/07/2015
François Miquet-Marty était « l'invité pour comprendre » de Sud Radio du 09 juiillet 2015.

SudRadio

Ecouter l'intervention du 09/07:2015 sur Sud Radio

LibertesindividuellesLe sens de l’histoire serait établi et irréversible : nos libertés individuelles seraient en progression continue, promues par les principes démocratiques, par l’économie de marché, par la société de consommation et par les valeurs individualistes. Les libertés individuelles constitueraient une part de notre identité non négociable, héritée des Lumières, des idéaux révolutionnaires, des pères fondateurs de la République.

Pourtant, ces dernières décennies et aujourd’hui, des signaux s’accumulent qui conduisent à s’interroger sur la réalité de cette histoire. Par des voies différentes, les libertés individuelles paraissent mises en causes : surveillances (sur Internet notamment), interdits (sur la route, tabac, alcool), injonctions (pratiques de consommation).

07/07/2015
Article publié par François Miquet-Marty dans Le Figaro.

FigaroInterdits, contraintes, surveillances… Ils seraient bien «trop nombreux» dans notre quotidien, pour près de trois quarts des Français. Selon un sondage réalisé par l'institut Viavoice, en partenariat avec La Revue civique, un point de rupture a même été atteint. Les deux tiers des personnes interrogées le déplorent: «De manière générale en France (il y a) de plus en plus» de restrictions. Des restrictions tellement excessives, soupirent-elles, qu'elles «donnent envie de faire ce qu'on ne devrait pas»…

Lire l'article publié dans Le Figaro le 07/07/2015

17/06/2015
François Miquet-Marty était l'invité de France Info.

FranceInfo

emploi courbe chomage pas inversion

Les Français restent pessimistes face à la situation de l'emploi puisque 77 % d'entre eux pensent que la courbe du chômage ne va pas s'inverser d'ici la fin du quinquennat de François Hollande. C'est ce que révèle le sondage de l'institut Viavoice réalisé pour France Info, le Monde et BPCE.

28/05/2015
Article publié dans Le Pélerin.

« Sentiment d’abandon ! ». L’expression fait florès pour expliquer la désespérance sociale et la percée des votes extrêmes. Que traduit ce sentiment ? Est-il réel ou fantasmé ? Et comment a-t-il pu se développer dans un des pays pourtant réputé pour son État providence ?

Sous-catégories