Le carnet de Dídac Gutiérrez-Peris

Europe

23.09.14
Article publié dans le Huffington Post.

HuffingtonPost



Ce n'était pas la première fois que des candidats à des postes de Commissaires européens étaient auditionnés par les eurodéputés avant leur entrée en fonction, mais les 87 heures d'audiences qui se sont enchaînées ces dernières trois semaines ont été les plus suivies et les plus diffusées jusqu'à présent. Une symbolique mise en scène du parlementarisme européen.

Entre la formation initiale annoncée par Jean Claude Juncker le 10 septembre et le vote favorable au collège des commissaires du mercredi 22 octobre, le Parlement Européen a réussi à imposer des changements. Parmi ceux-ci, un majeur (la substitution de la première candidate slovène) et quelques-uns plus sectoriels (en matière de développement durable, médicaments, et politique aérospatiale).

(lire l'article en entier sur Le Huffington Post)

23.09.14
Article publié au Huffington Post.

HuffingtonPost




'Pas besoin d'être un 'techie' pour défendre les nouvelles technologies'. Jean-Claude Juncker a présenté son côté auto-dérisoire pendant la campagne à la Présidence de la Commission à travers ce slogan. Le spot a été vu plus d'un million de fois sur youtube, ce qui, pour une vidéo avec un politicien européen qui n'est pas le provocateur et xénophobe Nigel Farage, est presque un exploit.

Les signaux s'accélèrent depuis. Retour sur les six ruses d'un Président européen qui n'est ni jeune ni dynamique, mais semble prêt à utiliser la communication politique comme un levier de son action. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

1) Seuls 29% des Français savent qui est Jean-Claude Juncker

La Direction Générale qui s'occupe de la communication au sein de la Commission ne sera plus une direction détachée. Le nouvel organigramme met sous l'aile du président l'équipe responsable de faire réapparaître un bateau à la dérive communicative... D'après un sondage de Viavoice (1) réalisé pendant le mois de septembre auprès d'un échantillon représentatif de Français, 55% des enquêtés ne savent pas qui est Jean-Claude Juncker, et 17% se trompent en lui assignant une responsabilité dans une entreprise privé, comme journaliste, ou comme un homme politique de gauche. Le même sondage confirme que 79% des Français expriment un sentiment négatif ou d'indifférence envers l'Europe.

2014-09-23-Capturedcran2014092311.44.28.png