Huffpost

16.09.17

Dans le déluge Irma et ses terribles désolations, humaines et matérielles, s'est logée une tempête (dans un verre d'eau?) très populiste, dont la France a le secret.

Qu'avons-nous entendu bruyamment pendant plusieurs jours, occultant tout autre sujet? Un élan sans frontières (géographiques ou partisanes) de solidarité multiforme? Des propositions concrètes d'actions généreuses, venues d'élus de tous bords? Non, dès que le désastre inattendu - car en grande partie imprévisible dans son ampleur - a été connu en nos Antilles désolées, on a vu ressortir de gros vautours politiques, qui fondent sur les drames comme sur des proies faciles, ressortant les couteaux des règlements de comptes électoraux: Marine Le Pen et ses troupes FN démoralisées, parmi d'autres cyniques récupérateurs, cherchent une aubaine pour faire entendre la voix protestataire de l'outrance.

Retrouvez, ici, l'intégralité de l'article