Huffpost

28.08.17

Symptôme? La semaine dernière un média évoquait, à gros titre, la rentrée ratée d'Emmanuel Macron... alors que la rentrée n'était pas faite! Ce dimanche, à lire des "Unes" de deux grands journaux (moins leurs pages intérieures...), on se croirait plongés en une obscure fin de règne, "cote d'alerte", "attention danger !"... Deux tiers d'opinions favorables au printemps, l'hôte de l'Elysée est descendu à un gros tiers, en fin de cet été. Crépuscule d'un Dieu nommé Jupiter?

Quand on voit la stabilité-efficacité-rationalité allemande (après 10 ans de Merkel, les Allemands en redemandent!), on peut s'interroger sur la versatilité (de surface d'ailleurs) française, la fébrilité de notre insatisfaction nationale en tout cas. Quand on demande aux Français s'ils sont satisfaits (des politiques au pouvoir), depuis plus de 20 ans, ils répondent vite, et structurellement, NON (entre 4 et 6 mois, selon les cas, après le court nirvâna de la présidentielle, lui même signe d'immaturité). Même quand aucune mesure majeure n'est entrée en application, ni même, dans le cas présent, décidée...

Retrouvez, ici, l'intégralité de l'article