Le carnet de Jean-Philippe Moinet

Débats

 logo

20.10.17

Marine le Pen était l'invitée de l'Emission Politique sur France 2 hier soir. C'était pour elle, l'occasion de réaffirmer ses engagements notamment sur la sortie de l'euro, cinq mois après son débat raté d'entre-deux tours de présidentielle face à Emmanuel Macron.

Retrouvez l'analyse de Jean-Philippe Moinet ici

 Le Huffington Post 2017.svg

14.10.17

Les 4 autres poids-lourds pensent que l’avenir ne passe plus par le parti...

Drôle de compétition, pour le leadership LR: il y a la première compétition, officielle et ouverte, entre quatre candidats à la présidence du parti, Laurent Wauquiez faisant figure de grand favori, à deux mois de l'échéance en tout cas (on sait ce qu'il est advenu des favoris dans cette famille). Et il y a, en retrait de l'avant-scène, quatre poids lourds qui fourbissent leurs armes et bâtissent une stratégie: ils prédisent que l'avenir et le leadership de la "famille" LR se jouera en dehors du parti.

Laurent Wauquiez, lui, est persuadé non seulement que sa victoire sera aisée en décembre, que le corps électoral des militants encartés à LR n'aura pas d'autre choix crédible que de voter pour lui (aucun des trois autres candidats, à ses yeux, ne roulant dans sa catégorie) mais aussi qu'il aura une nette longueur d'avance en "prenant le parti", dans la course de fond qui ne fait que commencer, du côté d'une "droite décomplexée" qu'il veut incarner depuis l'échec de François Fillon à la présidentielle.

Retrouvez l'intégralité de l'article

 Le Huffington Post 2017.svg

07.10.17

A partir du "dérapage" semi-contrôlé d'Emmanuel Macron, visant des manifestants qui "font le bordel" au lieu de chercher du travail, la machine à le comparer à Nicolas Sarkozy et son célèbre "casses-toi pauv' con!", est repartie non sans raison. Mais, en l'occurrence et à y regarder de plus près, la comparaison des deux verbatims et situations n'est pas totalement raison. Il y a certes de réelles similitudes de forme (au moins trois), mais aussi de nettes et importantes différences (au moins trois aussi, de forme et de fond).

Les trois similitudes d'abord. La première est l'apparent dérapage, d'un propos presque privé et non maîtrisé. Dans les deux cas, sur le terrain rural corrézien pour l'actuel Président, au Salon de l'agriculture pour l'ancien, la saillie verbale est apparue colérique, en tout cas "lâchée" sans retenue. Deuxième similitude de situation, les mots ont pu communément choquer, le langage grossier étant difficilement compatible, en France, avec la fonction suprême de l'Etat. Le trumpisme a eu beau, récemment, exporter le principe de l'outrance verbale présidentielle, les deux Présidents Français ont bien été critiqués par l'usage de ces "gros" mots qu'on a du mal à accepter quand ils sont prononcés par un chef de l'Etat en exercice.

Retrouvez l'intégralité de l'article

 TV5

24.09.17

jpmbis        jpm

 

 

L'émission Kiosque de Silvia Garcia a reçu Jean-Philippe Moinet pour analyser des grands dossiers internationaux. Les sujets du jour ? 

  • Assemblée générale de l'ONU. Premier discours à l'ONU : Donald Trump détonne. Quarante minutes de brutalité diplomatique : il a prôné la guerre et la souveraineté dans une institution vouée à la paix et au multilatéralisme. Le Président américain est-il aujourd'hui le grand perturbateur de l'ordre mondial? 
     
  • Catalogne. Arrestations, bulletins de vote saisis, manifestations... L'Espagne s'enfonce dans la crise politique. Madrid met tout en œuvre pour empêcher la tenue du référendum d'indépendance en Catalogne, qu'elle juge illégal. Comment l'Espagne peut-elle se remettre de cette crise d'identité?
     
  • Kurdistan. Le Kurdistan irakien entend lui aussi se prononcer sur son indépendance. Les Kurdes de Syrie organisent, quant à eux, de premières élections locales. Au grand dam de Damas, Bagdad et Ankara, la grande confusion au Proche Orient va-t-elle permettre à un État kurde de voir le jour? 

  • SUISSE. Les Suisses se prononcent sur la réforme des retraites. Les Suisses refusent de réformer les retraites. Où en est le reste de l'Europe alors que les Baby Boomers quittent le marché du travail

Retrouvez l'intégralité de l'émission

 logo

22.09.17

Derrière le divorce entre Florian Philippot et Marine Le Pen, la question politique clé n'est-elle pas celle de savoir si, véritablement, les questions d'immigration et d'identité ont été remplacées par la question sociale ? Ne s'agit-il pas, en ce cas, d'une illusion qui pourrait s'expliquer par la transformation de ces enjeux, par le manque de crédibilité des partis sur ces questions ou par l'élargissement de la prise en compte de ces thématiques par d'autres (Manuel Valls, la gauche laïque etc..)

Retrouvez l'intégralité de l'article