Harmonie
24/11/2015

Dans la continuité des vagues précédentes du Baromètre « Entreprise et Santé » réalisé par Viavoice pour Harmonie Mutuelle, les salariés comme les dirigeants d’entreprise considèrent l’entreprise comme un acteur de santé majeur, au bénéfice tant des salariés que de l’activité économique en elle-même.

Ce constat renouvelé est puissant mais aussi exigeant : à partir du moment où les acteurs économiques sont reconnus en tant qu’acteurs de santé, qui en leur sein possède réellement la légitimité d’agir pour améliorer tout à la fois l’information, la prévention, les pratiques du quotidien, les dispositifs existants et in fine la santé des salariés ? Notre étude montre qu’au-delà des acteurs « institutionnalisés » de la santé en entreprise (services de santé, CHSCT), sont également attendus l’ensemble des « forces vives » d’une entreprise, c’est-à-dire salariés et dirigeants, tout autant légitimes à agir dans le cadre d’une réelle « politique de santé » au travail.

Un modèle appelant à une prise en main de la santé en entreprise par les salariés eux-mêmes, sous l’impulsion de leur direction et avec l’appui de dispositifs innovants déjà largement attractifs (e-santé ou santé connectée), même s’ils suscitent déjà quelques craintes légitimes.

Télécharger les résultats de l'étude