LogoRevueCiviqueLiberationLobsFranceInter

02.12.15

TourEiffelAprès les attentats du 13 novembre - État, République, Nation. Sous les unanimismes français : tempérances, dissidences, concurrences.
Après la stupeur et l’émotion, la France se serait-elle soudain retrouvée ? Dès les attentats du 13 novembre et depuis cette date, et comme rarement au cours de son histoire, la France a mobilisé tout à la fois les forces de sécurité, l’armée, l’école, Marianne, le drapeau tricolore, la Marseillaise. Sous cette profusion, ce sont trois fondamentaux de la France qui ont été portés au pinacle tels des fédérateurs et des protecteurs : l’État, la République, la Nation. Ces trois références essentielles ont été érigées conjointement, à la manière d’un totem inaliénable.

Mais qu’en est-il au sein de la société française ? La France tout entière se rallie-t-elle à ces trois notions ? Comment sont-elles perçues : quelles sont les institutions et les personnalités qui les incarnent le mieux ? Et entre l’État, la République, et la Nation, les perceptions sont-elles convergentes ou divergentes ?

Cette étude d’opinion, réalisée par Viavoice pour La Revue Civique, en partenariat avec Libération, L'Obs et France Inter, vise à éclairer ces enjeux essentiels. Sous les ralliements massifs à la République et à la Nation, elle révèle des tempérances, des dissidences et des concurrences.

Télécharger les résultats de l'étude "Etat, République, Nation", publiée le 02.12.15