Liberation

21.04.16

Le Baromètre politique Viavoice - Libération s'interroge : Les leaderships de demain seraient-ils désormais établis ? Après la consécration d’opinion en faveur d’Alain Juppé, Emmanuel Macron bénéficie d’une période propice : Désormais, 38 % des Français estiment que le ministre de l’Économie serait « un bon président de la République » pour 2017 » (+8 points en un mois), loin devant Manuel Valls (28 %, +4) ; Une popularité qui s'inscrit dans le sillage de la création du mouvement « En marche » et de sa forte médiatisation, mais qui s'appuie aussi sur des traits d'image ancrés dans l'opinion : Emmanuel Macron est considéré par une majorité de Français comme "porteur d'idées nouvelles" (55 %) et "compétent" (54 %). Ces atouts cachent toutefois des décalages entre l'image du ministre de l'Economie et "le peuple" et ses préoccupations : seules 31 % des personnes interrogées considèrent qu’Emmanuel Macron est « en phase avec les attentes des Français », et seules 28 % le jugent « proche des gens ». Ce talon d’Achille est sérieux pour celui qui entend lever les « blocages » en France. Dès lors apparaît la limite du phénomène d’opinion : si François Hollande ne se présentait pas en vue de 2017, 43 % des Français et surtout seulement 38 % des sympathisants de gauche aspireraient à une « candidature Macron ».

 Retrouvez l'intégralité des résultats et analyses du baromètre politique Viavoice - Libération d'avril 2016