Logo Brand Managers

29.04.16

Souvent appréhendée de manière unidimensionnelle, par sa représentation commerciale, et la force du lien qui l’unit au consommateur, ou par sa valeur financière, la question de la marque méritait d’être appréhendée de manière plus globale. C’est pourquoi la Brand Managers Association a réalisé avec Viavoice une étude sur la  perception de la marque en tant qu’actif incorporel de l’entreprise auprès des cadres et du grand public, en France et au Royaume-Uni. Dans un contexte où les marques semblent régulièrement décriées, mises en doute, relativisées par les consommateurs, l’étude rend compte du fait qu’il existe dans l’opinion une reconnaissance forte de la valeur économique de la marque. Une marque est perçue massivement comme créant  de la valeur pour l’entreprise, et ce au même titre que d’autres actifs immatériels comme l’expertise technique, la compétence managériale, l’engagement des collaborateurs, ou encore la vision d’un dirigeant. L’influence de la marque s’exerce ainsi sur toutes les dimensions de l’entreprise, et pas uniquement sur le  consommateur, qu’il s’agisse d’aider à trouver les bons partenaires, à faire venir de nouvelles recrues, ou à  renforcer son attractivité auprès des actionnaires. Reste maintenant à mieux faire connaître et comprendre la valeur  ajoutée du Brand manager, dont la perception de la fonction est centrée sur les enjeux de gestion d’image et de réputation, plus que sur la création de valeur pour l’entreprise. C’est la raison d’être de la Brand Managers Association, créée en 2015, dont l’objectif est de fédérer des personnes de tous  horizons (annonceurs, agences, étudiants, enseignants et experts de la marque) autour d’une conviction : la marque, si on la place au cœur de l’entreprise, fait progresser durablement sa performance économique.

Retrouvez l'ensemble des résultats et des analyses de l'étude