Logo IdinvestFigaro

22.05.16

Pour deux Français sur trois, le digital est une opportunité pour l'entrepreneuriat féminin.

L’indice Idinvest Partners « Entreprendre » est en hausse en ce premier semestre 2016 (320, +20 points), porté par une conjoncture moins difficile, notamment en termes de croissance et d’emploi. Toutefois, cette inversion tendancielle reste encore timide, après deux semestres de baisse de l’envie d’entreprendre, et devra se confirmer dans les prochains mois.

Au-delà de ces éléments de conjoncture, l’entrepreneuriat apparaît aujourd’hui à un tournant historique. Longtemps domaine réservé d’hommes d’affaires expérimentés, aux relations et aux capitaux importants, la création d’entreprise s’ouvre de plus en plus à de nouveaux profils, et notamment aux femmes.

Une évolution de fond amenée à s’amplifier dans les années à venir, selon les Français, car portée par les besoins des entreprises et de l’économie :

- Un besoin d’innovation, de créativité et d’anticipation des tendances de consommation, des qualités largement reconnues aux créatrices d’entreprises ;

- Au sein d’une économie de plus en plus liée, et portée, par le digital, qui offre aux femmes de nouvelles opportunités pour entreprendre, selon 66 % des Français.

Retrouvez l'ensemble des résultats et des analyses