Logo IdinvestFigaro

27.03.17

A peine 14 % des Français pensent que les candidats à l’élection présidentielle mettent suffisamment en avant dans leur campagne l’entrepreneuriat et la création d’entreprise. Pourtant, une large majorité de l'opinion publique pense que la création d'entreprises a un impact majeur sur la croissance et l'emploi. Pour autant, un candidat ressort en tête des citations pour sa capacité perçue à défendre l’entrepreneuriat : il s’agit d’Emmanuel Macron, cité par 38 % des personnes interrogées, loin devant François Fillon (28 %), Marine Le Pen (26 %) ou Benoît Hamon (25 %). En progressant de 5 points, Emmanuel Macron est aussi le candidat enregistrant la plus forte progression sur cette question depuis octobre 2016. Des résultats pouvant s’expliquer par une image « pro-business », mais aussi par des propositions économiques jugées efficaces pour développer la création d’entreprise : la stabilité fiscale, jugée efficace par 74 % des Français ; la proposition d’aligner la protection sociale des entrepreneurs sur celle des salariés (allocations chômage, intégration du RSI au régime général, etc.), saluée par 71 % des personnes interrogées.

L'intégralité de l'étude "Indice Idinvest Partners Entreprendre"

La notice technique relative à cette étude