France2RTL

30.03.17

L’opinion publique est plus encline au libre-échange qu’au protectionnisme et à la fermeture des frontières : Ainsi, une large majorité de Français (61 %) pensent que le libre-échange est une « bonne chose », contre seulement 41 % vis-à-vis du protectionnisme ; Ils sont également opposés à l’idée selon laquelle « fermer les frontières pourrait sauver nos emplois » à 56 %. Pour autant, en dépit de ce rejet a priori des politiques protectionnistes, une majorité des Français se montrent toutefois favorables à des mesures fortes pour protéger les entreprises et l’emploi : 70 % d’entre eux pensent ainsi qu’il faudrait « taxer les importations qui concurrencent les produits français », et 58 % qu’il faudrait « interdire les délocalisations ». Au-delà de ces résultats d’ensemble, des différences d’opinions importantes peuvent être mises en avant selon les catégories sociales des répondants, mais surtout selon leurs appartenances politiques.

L'intégralité de l'étude

La notice technique