7905485 12280621

 

 

 19.09.17

 « Bien-être » : la nouvelle frontière
 
Les faits seraient établis : les Français bénéficient d’un système de soins et de santé unique au monde, source de fierté et qui assure un niveau de santé apprécié ; certes prospèrent des interrogations relatives au financement ou à la pérennité du système. Mais au-delà ? Les Français vont-ils vraiment « bien » ? Et quel sera, demain, le sens de la santé ? Sera-t-elle pour l’essentiel réductible au soin thérapeutique, réparateur, au sens anglo-saxon du « cure », ou se développera-t-elle vers l’idée de « bien être », au sens de « care » ou de la définition très extensive de la santé par l’OMS ? Et à qui font ils confiance pour répondre, demain, à leurs aspirations ?

Cette première livraison de l’Observatoire sociétal réalisé par Viavoice pour la
FHP révèle notamment deux enseignements majeurs :
 
  • Au-delà du soin thérapeutique (« cure ») s’impose très nettement un nouvel âge de la santé, une nouvelle frontière qui est celle du bien-être (« care ») ;

  • Pour améliorer leur situation, les Français, qui accordent rarement leur confiance, n’établissent pas de distinction majeure entre secteur public et secteur privé : ce qui compte c’est de contribuer au bien de la société et de travailler au service de l’intérêt général.