auton171

21.11.17

Mobilité en entreprises : la grande rupture
Un avenir qui se nomme diversité, une implication vertueuse de l'entreprise
  
Plusieurs changements considérables sont en cours. Face à ces nouvelles mobilités, quel peut être l'avenir de l'usage des flottes de véhicules d'entreprise ? Comment ces derniers peuvent-ils s'adapter demain aux nouveaux enjeux de mobilité pour les salariés et l'entreprise ? Enfin, les nouvelles mobilités représenteront-elles demain de nouvelles opportunités de business ?
 
Mobilité en entreprises : la grande rupture
 
Les résultats de l'étude révèlent une double rupture :
 
  • La première est une marche vers une diversité de mobilités (et non vers une solution unique)
    • Pour les salariés, les types de déplacements qui paraissent avoir le plus d'avenir sont le véhicule partagé (64 %), le véhicule personnel (48 %), suivi par les transports en commun (41 %).
  • La seconde est une implication attendue de l'entreprise, et jugée vertueuse sur tous les registres
    • 67 % des salariés et 62 % des décideurs considèrent qu'il est du rôle de l'entreprise de s'impliquer dans les déplacements de ses salariés. Concrètement l'entreprise doit devenir un acteur de mobilité.
Une révolution s'annonce. Après le règne incontesté de la voiture individuelle va s'ouvrir un nouvel âge, celui des transports partagés. Cette « grande transformation » y va également du bien-être des personnes, et de la performance économique des entreprises.